Little Fish in a Giant pond

Friday, May 25, 2007

Mais qu'est-ce qui ce passe dans la belle province?

Avant d'aborder le sujet de la crise budgétaire au Québec, il me semble prudent d'avouer que je ne surveille pas de proche les politiques provinciaux québécois. Pourtant la situation actuelle me pousse à me questionner sur ce qui ce passe à l'assemblée nationale. La première solution évidente c'est que les Adéquistes et les Péquistes sont en train de se forcer pour que le gouvernement libéral doit concéder un peu. Ceci s'équivaut plus ou moins à un jeu de "Chicken".

Pourtant il me semble que la situation devient de plus en plus compliqué lorsqu'on tient en tête les positions stratégiques des trois grandes parties provinciales. Comme la dernière élection vient juste de se terminer en mars, tout le trois parties doivent sûrement être financièrement épuisés mais il n'y avait que les Adéquistes qui se sont ressortis avec un montant suffisamment d’élan pour peut être vouloir en provoquer une nouvelle élection.

Comme les Péquistes viennent juste de perdre leur chef, il me semble absolument impossible qu'ils voudraient en provoquer une élection avant d'en avoir choisi un nouveau.

Et les Libéraux? Bien sure que Charest doit avoir peur de perdre son gouvernement, mais il me semble qu'il doit également avoir hâte de regagner son statut majoritaire. Oserait-il de proposer un budget complètement inacceptable à l'opposition pour en pouvoir tenter de regagner des sièges? Il me semble que son manquement à sa promesse de campagne de baisser les impôts lors de son premier terme était une grande question lors des dernières élections et comme le manquement d'appui au budget par l'opposition semble axé surtout sur la décision des Libéraux de baisser les impôts, Charest pourrait regagner beaucoup de crédibilité chez son électorat. Mais il me semble plus probable que son gouvernement ne cherche qu'à remplir à ses promesses, sans devoir vraiment baisser les impôts.

En résumé, je n'ai aucune idée ce qui ce passe à l'assemblée nationale. J'ai hâte de lire des opinions plus éclairées que le mien.

5 Comments:

  • Rien ne guarantie que les Libéraux seront au pouvoir. Un récent sondage post-élection ( incluant Pauline Marois) faisait du PLQ un parti marginal de l'Outaouais et du West-Island sans représentation régionale francophone. On parle beaucoup du PQ comme parti marginal, mais c'est le PLQ, qui depuis Bourassa ne cesse tranquillement de perdre ÉLECTION APRÈS ÉLECTIONS les appuis francophones. Cette érosion commence a être dangereuse pour ce parti.

    Je crois que le PQ tente de trouver une solution, ils voulaient que le budget réponde à une ou deux de leurs demandes, mais les Libéraux ont fait semblant de les écouter. LE PQ pensait appuyer le nez bouché le budget, mais là, il y a des limites a plier ses convictions. Ce budget est clairement mieux pour l'ADQ que le PQ social-démocrate. En fait, je crois que Jean Charest a rendu un service a Pauline Marois en donnant au PQ une plateforme différente. ( l'ADQ et le PLQ se partageant le centre-droite)

    J'ai peine a croire que le gouvernement tombera, mais comme le disait Michel C. Auger dans La Presse, la 1ere Guerre Mondiale a commencé alors que personne en voulait mais que personne ne voulait reculer....par accident. Serait-ce la même chose ici?

    By Blogger Marc-André Mongeon, at 5:20 AM  

  • Malheureusement je crois que la prochaine élection sera gagné par le PQ. Il ne faut pas oublier que les trois partis ont sensiblement la même force à l'Assemblée nationale. Le PQ n'est pas mort et enterré comme bien des commentateurs le laissait entendre il y a quelques semaines. Pauline Marois rassure. Je suis un ardent fédéraliste mais je la respecte Pauline. Marois rassemble aussi à gauche qu'à droite, elle rassemblera probablement les nationalistes sous l'aile du PQ. Le PLQ a beaucoup à perdre, mais je crois que l'ADQ a beaucoup à perdre également. Il se peut que bien des gens qui ont voté ADQ vont changer d'avis cette fois. Il ne faut pas sous-estimer le PQ... surtout que Boisclair est parti...

    By Blogger Danick, at 6:14 AM  

  • De plus, avec le référendum envoyé aux calendes grecques le PQ vient de s'enlever un gros boulet. Les souverainistes n'en veulent pas de référendum car c'est trop risqué. ceux qui veulent un référendum à tout prix sont très minoritaire et finiront par se ralier ou bien resterons chez eux. Les souverainistes et nationalistes pragmatiques pas nécessairement de droite verront alors dans le PQ une solution au parti de droite qu'est l'ADQ. Finalement, l'ADQ a surtout profiter d'un vote de protestation... l'effet est moins présent on dirait maintenant. Aussi le cousin idéologique de Dumont... Harper est de moins en moins populaire.

    By Blogger Danick, at 6:21 AM  

  • Avant d'aborder le sujet de la crise budgétaire au Québec, il me semble prudent d'avouer que je ne surveille pas de proche les politiques "provinciaux québécois".

    politiques est féminin pluriel.

    Should read : "provinciales québécoises" or "provinciales du Québec" :p

    By Anonymous Walleye, at 7:09 AM  

  • This Toy watches is known as a night watch and is useful for numerous professionals’ people who are required to do their line of work in the dark of night. Some of these jobs include security personnel, policeman, as well as pilots.

    By Anonymous Anonymous, at 11:08 PM  

Post a Comment

<< Home